Méthode de Singapour

La méthode de Singapour est-elle une méthode miracle?

Cette méthode d’enseignement des mathématiques a été développée à Singapour dans les années 1980 pour pallier au mauvais classement de ce pays dans les évaluations scolaires internationales. Depuis sa mise en application, Singapour est en tête des évaluations internationales, dont le très réputé test Pisa.

Les élèves singapouriens sont devenus les petits mathématiciens les meilleurs du monde: les résultats obtenus par cette méthode sont unanimement reconnus.

En réalité, cette méthode est la synthèse des meilleures pratiques appliquées dans d’autres pays, y compris les méthodes Freinet et Montessori. Cette nouvelle pratique didactique s’est révélée très efficace pour l’apprentissage des Maths à partir de la maternelle.

Partir du concret et manipuler des objets pour comprendre l’abstraction.

La méthode de Singapour comporte trois axes principaux:

  1.  La modélisation: associer une situation difficile à une image et trouver un modèle clair et compréhensible. Les problèmes sont souvent représentés visuellement par des modèles en barre qui aident les élèves à raisonner sur des notions abstraites par le biais d’un support concret.
  2. L‘approche “concrète-imagée-abstraite”: chaque notion est abordée sous un angle concret à l’aide de situations de la vie courante, de cubes, de bâtons, de jetons… Les élèves manipulent (étape concrète), puis schématisent à l’aide de ronds et de barres (étape imagée). Ils utilisent enfin la représentation par des symboles (étape abstraite).
  3. La verbalisation: les élèves décrivent et expliquent quelle méthode ils ont utilisée pour résoudre le problème. Formuler à voix haute et échanger avec les autres, favorise la compréhension et la mémorisation des stratégies utilisées.

Pourquoi la méthode est-elle si efficace?

Chaque notion est présentée, modélisée, utilisée, étudiée en profondeur jusqu’à acquérir une compréhension complète et une maîtrise parfaite.

La mise en application de cette notion dans un grand nombre de problèmes différents permet ainsi d’en comprendre la structure.

La méthode de Singapour est progressive et très maîtrisée. Les notions sont traitées en profondeur en donnant du sens aux expressions et symboles mathématiques. La progression est cohérente.

L’apprentissage comporte systématiquement les étapes suivantes:

mise en situation, formulation explicite de l’objectif, manipulation, modélisation, verbalisation dynamique, alternance pratique guidée / pratique autonome.

Le succès de la méthode réside principalement dans l’équilibre obtenu entre toutes ces phases.

Nous contacter